L’apprentissage des langues dans un monde global

La contribution du système éducatif de la Catalogne

Joseph Lo Bianco – Mònica Pereña

Mardi 20 mars 2018, à 18h00, Auditorium du Département de l’Education de la Generalitat (Vía Augusta, 202-226 – Barcelone)


A travers ce DIALOGUE avec le professeur Joseph Lo Bianco, nous voulons réfléchir et discuter des lignes stratégiques conçues par le ministère de l’éducation Catalan afin d’élaborer et mettre en pratique un modèle éducatif multilingue et interculturel en Catalogne.

Un modèle qui répond aux changements survenus ces dernières années dans les domaines technologique, démographique, commercial et culturel, et aux défis qu’ils posent du point de vue de l’enseignement et de l’apprentissage. La mondialisation et la technologie modifient en permanence notre façon de communiquer, d’établir des relations ou d’apprendre, de sorte que nos étudiants ont besoin d’une compétence multilingue et interculturelle solide et efficace qui leur permette de comprendre le monde plus en profondeur, d’agir dans une société mondialisée, d’interagir de manière flexible et respectueuse avec des personnes d’origines linguistiques et culturelles diverses et de contribuer activement et positivement à la construction d’une société cohésive et plurielle.

Joseph Lo Bianco est professeur de didactique des langues à la faculté d’éducation de l’université de Melbourne et spécialiste de l’éducation multilingue et interculturelle. Il est membre du comité scientifique de Linguapax et a dirigé des projets liés à la revitalisation des langues des communautés autochtones et immigrées, tout en participant aux processus de réconciliation et de paix par l’éducation et a conseillé divers gouvernements dans ces domaines. Il est l’auteur de l’Australian Language Policy Act (1987), base de la première politique linguistique multilingue dans un pays anglophone. Il est consultant et chercheur pour LUCIDE, Intégration et Diversité pour l’Europe, un projet de la Commission européenne sur les langues dans les communautés urbaines.

Sa voix se fera l’écho d’expériences et de perspectives diverses qui nous permettront de contraster et d’améliorer la nôtre.

Mònica Pereña et Pérez, est la présidente de Linguapax mais aussi la Sous-directrice générale pour la langue et le multilinguisme de la Generalitat.

Les places étant limitées, prière de confirmer votre assistance par courriel à: llip.ensenyament@gencat.cat

Share