>> Publications de Linguapax Amérique latine <<

Présentation

La délégation Linguapax Amérique latine a son siège au sein du Centre de Recherches et d’Études Supérieures d’Anthropologie Sociale (Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropología Social (CIESAS)) dans le District Fédéral de Mexico depuis l’année 2006. Linguapax et le CIESAS travaillent ensemble depuis plus de dix ans et cette collaboration fructueuse s’est renforcée afin de toucher différentes latitudes du continent américain, y compris l’Amérique Centrale, l’Amérique du Sud et même l’Amérique du Nord.

Entre autres activités, nous avons mis en place en 2010 le premier diplôme en revitalisation linguistique au Pérou, grâce au soutien du Fondo Indígena de l’Universidad Indígena Intercultural et à la participation d’une douzaine de locuteurs de communautés autochtones de différentes régions d’Amérique Latine, du Brésil au Mexique. Un autre aspect fondamental de notre travail est la production de matériel pédagogique en langues menacées, pour enfants et grand public. Nous choisissons des contenus propres aux cultures orales, et favorisons leur écriture, avec le concours actif des locuteurs de ces langues en tant qu’auteurs et activistes culturels et linguistiques. Nous avons d’ores et déjà édité des ouvrages en une vingtaine de langues appartenant à plusieurs familles linguistiques : langues mayas, yuco-aztèques, otomangues et langues isolées, produisant un corpus pour toute la communauté à des fins de revitalisation linguistique.

Linguapax a notamment soutenu la publication d’un « epewe » (conte) en mapundungun (mapuche), langue parlée au Chili, ainsi qu’un atelier de revitalisation dans l’Alto Bio Bio. Récemment, Linguapax a participé à la publication d’un livre sur l’Étoile du matin (Vénus) en ojibwe et kickapoo, deux langues algonquiennes parlées au Canada. Ce livre a été traduit en maya yucatèque, langue du Mexique, permettant ainsi un dialogue interculturel entre et par les langues amérindiennes. Tout cela a débouché sur un programme de formation de cadres chercheurs et d’activistes autochtones, qui renforcent notre travail sur les langues en danger d’extinction, au Mexique, en Amérique Latine et au delà.

Le CIESAS Mexique et Linguapax Amérique Latine souhaitent continuer à développer ces projets visant à renforcer le riche patrimoine linguistique et culturel des peuples amérindiens, notamment un programme de développement et de sauvegarde des langues autochtones unique en Amérique latine: un studio d’enregistrement audio et vidéo pour la revitalisation et la documentation des langues minoritaires, ainsi que des programmes de formation à la gestion interculturelle de la diversité linguistique et culturelle.

Liens

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter :

Contact

José Antonio Flores Farfán
México D.F., México
xosen@hotmail.com

Share