Linguapax est le fruit d’une réunion d’experts convoquée par l’UNESCO à Kiev (Ukraine) en janvier 1987, intitulée « l’enseignement des langues étrangères pour la paix et l’entente réciproque ». Une deuxième rencontre à Sitges (Catalogne) en 1988 et une troisième à Sarrebruck (Allemagne) en 1990 ont permis d’approfondir l’idée que si l’apprentissage des langues maternelles et étrangères était important pour s’ouvrir au monde et sortir d’une position égocentrique, il était temps de sensibiliser les étudiants à la diversité culturelle et linguistique dans le monde et promouvoir les langues comme moyens de communication au service de la compréhension mutuelle et la solidarité.

La quatrième rencontre célébrée à Barcelone, en 1994, a formalisé la responsabilité partagée de ce projet d’envergure internationale entre le secteur de l’éducation de l’UNESCO et le centre UNESCO de Catalogne. En 2001, suite à des changements structurels et politiques au sein de l’UNESCO, le centre UNESCO de Catalogne créé l’ONG Linguapax, afin d’assurer la continuité du projet qui avait déjà acquis un certain renom à l’échelle internationale. En 2006, Linguapax s’est dotée d’un réseau international avec des délégations dans chaque continent.

Aujourd’hui, Linguapax travaille pour consolider l’organisation et pour s’assurer que cette institution catalane puisse continuer à mener des activités significatives à travers le monde en faveur de la diversité linguistique, de l’éducation multilingue et de la paix, basées sur le respect de la diversité culturelle.

Linguapax veut aussi mettre à disposition des entités et structures promotrices de la culture et de la langue catalane les connaissances et savoirs qu’elle a accumulé tout au long de son histoire, son réseau d’experts internationaux qui forment son conseil scientifique, ses études et publications et les multiples bonnes pratiques recueillies autour du monde.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de Linguapax, n’hésitez pas à lire l’édition 2010 de Linguapax Review consacrée à ce sujet.

 

Share