Symposium Linguapax Asie 2018 – Rapport

Le bilinguisme aujourd’hui: les enjeux incontournables du bilinguisme et de l’éducation bilingue

Linguapax Asia 2018 Collage
Le symposium Linguapax Asia 2018 sur le bilinguisme a eu lieu le 23 juin 2018 à l’université de Tsukuba dans la préfecture d’Ibaraki. Le symposium était co-organisé avec l’Institut de recherche comparative en sciences sociales humaines de l’Université de Tsukuba et sponsorisé par le Centre de recherche en langue des signes de l’Université Kwansei Gakuin. Le programme a été préparé en coopération avec le groupe de travail sur le bilinguisme de l’Association Japonaise des Professeurs de Langue (JALT).

Le symposium a compris 9 présentations orales,  une table ronde plénière sur le «Bilinguisme des Sourds au Japon»et 15 présentations de posters. Pendant la pause déjeuner, le public a eu droit à une lecture d’histoires populaires en Miyakoan, une langue menacée des îles Ryukyus, et a pu visionner des extraits d’un documentaire sur le Miyakoan.

Les exposés ont abordé le sujet principal du bilinguisme et de l’éducation bilingue sous divers angles et dans divers environnements linguistiques, notamment l’Ukraine, la Thaïlande, l’Australie, la Slovénie, les Palaos, le Timor oriental et le Japon. Un programme détaillé peut être consulté sur le site Web. La table ronde plénière a abordé la question du bilinguisme de deux modalités différentes, à savoir la langue parlée et la langue des signes. Les récits des expériences des présentateurs en tant que bilingues bi-modaux ont été très impressionnants et instructifs pour le public. Les présentations ont été interprétées simultanément et montrées à l’écran dans des transcriptions japonaises et anglaises qui nécessitaient une expertise technique sophistiquée. La discussion de groupe a été animée par le Dr John Maher qui, à la fin, a souligné qu’un bilinguisme réussi exige à la fois de grandes décisions et des décisions de vie – au niveau personnel et gouvernemental qui doivent ensuite être suivies d’actions. Le prochain statut de langue officielle pour la langue des signes japonaise en est un exemple!

Une soixantaine de participants ont assisté au colloque, et en ont fait une évaluation très positive et enthousiaste. La collaboration avec des organisations qui partagent les valeurs et les objectifs de Linguapax s’est révélée très fructueuse et nous espérons continuer dans cette voie à l’avenir. En 2020, Tokyo accueillera les Jeux Olympiques et cela pourrait être l’occasion de promouvoir davantage la mission et l’objectif essentiels de Linguapax, à savoir «un langage pour la paix».

Galerie de photos sur: http://www.linguapax-asia.org/las18-photos.html?lang=en

Share